IBA1611202320571

Conférence de presse IBA : c’était impossible, Punchtime l’a fait !

Nouvelle collaboration Punchtime avec la Fédération Internationale de Boxe (IBA). Gros succès pour la conférence de presse du président Umar Kremlev avec Estelle Mossely et Sofiane Oumiha à l’Hotel Shangri-La Paris.

48 heures chrono.

Solicité à deux jours de l’évènement, l’agence Punchtime a pour mission de réunir le gratin de la presse sportive française pour la conférence de presse du président de la Fédération Internationale de Boxe (IBA), Umar Kremlev, le jeudi 16 novembre à Paris.

En conflit avec le Comité international olympique (CIO) qui a banni l’IBA des Jeux olympiques, le président et milliardaire russe a tenu à se rendre à Paris – ville des Jeux à venir – au lendemain de l’éxamination à huis lot de sa demande en appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). Anticipant une potentielle décision défavorable à l’encontre de l’IBA, il prévient d’ores et déjà que l’IBA ira jusqu’au bout :

« Si ça ne marche pas devant le TAS, il y aura les tribunaux suisses. On se battra jusqu’au bout ! »

Umar Kremlev, président de l’IBA

Outre de nombreuses déclarations fortes à l’encontre du CIO et toujours aux cotés des ses ambassadeurs français Estelle Mossely (championne olympique 2016 et qualifiée pour les jeux de Paris 2024) et Sofiane Oumiha (vice-champion olympique 2016 et qualifié pour les jeux de Paris 2024), Umar Kremlev en a profité pour évoquer les évènements et projets à venir de sa fédération : un congrès international en décembre à Dubaï, le développement international des soirées « IBA Champions’ Night », une arrivée dans la boxe professionnelle et les championnats du Monde amateurs à venir, dont l’IBA est toujours la fédération référente.

Conférence de presse de l’IBA, jeudi 16 novembre 2023 à l’Hotel Shangri-La Paris. ©IBA Boxing

La presse au rendez-vous !

Bien que le défis semblait impossible, 48h auront suffit aux équipes de Punchtime pour réunir la presse française à l’Hotel Shangri-La Paris. Avec la présence des plus gros médias français tels que L’Équipe, RMC Sport, Europe 1, le Parisien, Le Figaro ou Ouest-France, le challenge est relevé.

Autant de médias qui ne regretteront pas leur passage par le palace Parisien, car en plus de ses nombreuses déclarations coup-de-poing, le président de l’IBA a parfaitement joué le jeu des questions/réponses. Accordant même un entretien individuel à certains médias.

Retours presse :

6 Responses

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *