punchtime-awards-quelle-a-ete-la-surpise-de-lannee-en-france

Punchtime Awards : quelle a été la surpise de l’année en France ?

Alors que l’année 2023 vient de s’achever, l’heure est au bilan ! Boxeur de l’année, combat de l’année, surprise de l’année, etc. Pour la France comme pour l’international, Punchtime vous propose d’élire les grands vainqueurs de 2023 en choisissant parmi 4 nominés par catégorie.

Punchtime a sélectionné pour vous les quatre plus grandes surprises de l’année 2023 en France : quand l’outsider défie tous les pronostics. Vous pourrez élire la surprise de l’année à la fin de l’article. Fermeture des votes le 15 janvier 2024.

David Spilmont l’emporte par TKO face à Mekki Sahli

Avec 12 victoires, 8 défaites et 1 nul, David Spilmont n’est pas favori lorsqu’il affronte Mekki Sahli pour le titre vacant de champion de France des poids lourds. Certes, Mekki Sahli sort d’une première défaite très serrée à l’extérieur. Mais en France, le Cannois installé à Fréjus demeure l’un des poids lourds qui montent. Notamment grâce à sa force de frappe impressionnante. Sur ses cinq victoires, quatre sont avant la limite.

Mais après un premier échec en 2021, David Spilmont a attendu deux ans pour disputer un nouveau championnat de France. Le natif des Fourmies dans le Nord ne compte pas laisser passer cette opportunité.

Malgré une énorme coupure à l’arcade droite, David Spilmont continue au courage et touche Mekki Sahli au huitième round. Il accélère et force l’arbitre à arrêter le combat. À 32 ans il réalise son rêve et devient champion de France des poids lourds.

Voir la réaction de David Spilmont après sa victoire.
David Spilmont (à droite), l’arcade ouverte, face à Mekki Sahli (à gauche). ©La Voix Du Nord

Ryad Merhy bat Tony Yoka aux points

Après deux défaites consécutives, d’abord face à Martin Bakole puis face à Carlos Takam, Tony Yoka n’a plus le choix. Il doit gagner son prochain combat.

Ses équipes font le choix de l’opposer au Belge Ryad Merhy. Le Bruxellois n’est pas un poids lourd naturel. Il arrive de la catégorie inférieure et sort d’une défaite à l’exterieur. Sur le papier, Tony Yoka est largement favori. Avec une allonge de plus de deux mètres, on ne voit pas comment Ryad Merhy, 15 kilos plus lourds qu’à son habitude et mesurant à peine plus d’1m80, peut inquiéter le champion Olympique français.

Mais le Belge n’est pas venu les mains dans les poches. Il s’est préparé pour ce combat et arrive avec une stratégie bien précise. Ryad Merhy avance tout en se tenant à distance et déclenche en contre. Une stratégie qui fonctionne. Les salves de coups du Belge sont de plus en plus efficaces et font douter le Français.

Si avant le combat, seule une victoire par KO, peut-être par manque d’attention du français, semblait imaginable, Ryad Merhy fait mentir tous les pronostics et remporte les rounds les uns après les autres. Au terme des dix rounds, le Belge est déclaré vainqueur.

Tony Yoka (à gauche) se fait contrer par Ryad Merhy (à droite). ©Miguel Medina/AFP

Ziane Abdelouhab bat Bastien Ballesta aux points

Nominé au combat de l’année France, Bastien Ballesta affronte en mai 2023 l’un des meilleurs boxeurs français, Yvan Mendy. Le jeune biterrois n’est pas favori mais propose douze rounds impressionnants, d’un niveau que peu lui soupçonnait. À deux doigts de créer lui-même l’une des surprises de l’année, Bastien Ballesta est finalement déclaré perdant aux points face à Yvan Mendy. La décision fait polémique et une revanche entre les deux hommes est envisagée aux printemps 2024.

Afin de rester actif et pour mieux préparer une potentielle revanche, Bastien Ballesta combat huit rounds au mois de novembre. Il est opposé au Français Ziane Abdelouhab. Ce dernier a un palmarès négatif avec 12 combats pour seulement 4 victoires. Sur le papier, Bastien Ballesta est le grand favori. Ce combat doit être une formalité, une mise en jambes avant un plus grand défi au printemps.

Mais Ziane Abdelouhab ne l’entend pas de cette oreille. Il y voit le combat de sa vie.

À l’inverse, le Biterrois est l’ombre de lui-même. On comprendra plus tard que Bastien Ballesta ne s’est jamais remis psychologiquement de sa défaite controversée quelques mois plus tôt.

Qu’à cela ne tienne, Ziane Abdelouhab en profite. Dès la première reprise, il envoie Bastien Ballesta au tapis après un beau crochet du gauche. Le Biterrois est sérieusement touché mais termine le round. L’outsider croit de plus en plus en ses chances et donne tout durant les sept prochains rounds. Le combat va au bout et Ziane Abdelouhab est déclaré vainqueur aux points. Il obtient la plus grande victoire de sa carrière.

Voir la réaction de Bastien Ballesta après sa défaite.
Ziane Abdelouab (à droite) est déclaré vainqueur face à Bastien Ballesta (à gauche). ©Punchtime

Ricardo Martinez bat Nordine Oubaali aux points

Avec quatre championnats du Monde disputés depuis 2019, dont trois victorieux, Nordine Oubaali est l’un des tout meilleurs boxeurs français de ces dernières années. À la retraite depuis deux ans et la perte de son titre de champion du Monde WBC des poids coqs face au légendaire Philippin Nonito Donaire, la boxe manque à Nordine Oubaali.

Alors en 2023, le Français décide de remettre les gants. Sans grande ambition, il souhaite simplement ragoûter au plaisir du ring, voir comment il se sent après deux ans d’inactivité.

Le 29 avril 2023, il est opposé à Ricardo Martinez. Un Nicaraguayen au palmarès de 9 victoires et 9 défaites, et évoluant à un niveau bien loin de celui du français.

Mais les deux ans écoulés et la défaite contre Nonito Donaire ont laissé des traces. L’ancien champion du Monde est bien loin de son niveau d’antan. Malmené, il va deux fois au tapis mais se relève. Même si le combat va au bout, c’est le Nicaraguayen qui est déclaré vainqueur.

Malgré la défaite, Nordine Oubaali relativise, il a offert un beau moment de sport à ses supporters et c’est le plus important.

Ricardo Martinez (à droite) est déclaré vainqueur face à Nordine Oubaali (à gauche). ©Vincent Fenech
Quelle a été la surpise de l'année en France ?
  • David Spilmont face à Mekki Sahli 44%, 87 votes
    87 votes 44%
    87 votes - 44% of all votes
  • Ryad Merhy face à Tony Yoka 25%, 49 votes
    49 votes 25%
    49 votes - 25% of all votes
  • Ziane Abdelouhab face à Bastien Ballesta 18%, 36 votes
    36 votes 18%
    36 votes - 18% of all votes
  • Ricardo Martinez face à Nordine Oubaali 14%, 28 votes
    28 votes 14%
    28 votes - 14% of all votes
Total Votes: 200
janvier 11, 2024 - janvier 15, 2024
Voting is closed
15/01/2024 : Vous avez élu la victoire de David Spilmont face à Mekki Sahli surprise de l’année 2023 en France.

Punchtime Awards 2023

13 Responses

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *