punchtime-awards-qui-est-la-revelation-francaise-de-lannee

Punchtime Awards : qui est la révélation française de l’année ?

Alors que l’année 2023 vient de s’achever, l’heure est au bilan ! Boxeur de l’année, combat de l’année, surprise de l’année, etc. Pour la France comme pour l’international, Punchtime vous propose d’élire les grands vainqueurs de 2023 en choisissant parmi 4 nominés par catégorie.

Punchtime a sélectionné pour vous les quatre révélations françaises de l’année : des boxeurs qu’on connaissait peu ou pas, mais qui se sont révélés en 2023 et sur qui il faudra compter dès 2024. Vous pourrez élire la révélation française de l’année à la fin de l’article. Fermeture des votes le 15 janvier 2024.

Leonardo Mosquea

Passé professionnel en 2019, Leonardo Mosquea a eu un début de carrière plutôt discret. Mais en 2023, le Guyanais – toujours invaincu – passe à la vitesse supérieure. Il s’empare tout d’abord du titre de champion de France des poids lourds-légers avec une victoire dès le premier round face à Brice Clavier. Trois mois plus tard, il confirme face à son challenger officiel, le marseillais John Franck Mendy, avec une victoire par arrêt de l’arbitre au 5ème round (voir le combat ici).

Avec deux titres de champion de France en poche, Leonardo Mosquea décide de s’attaquer au niveau européen. Pour son troisième combat de l’année, le français de 29 ans est opposé au Tchèque Viktor Trush pour le titre de champion EBU Silver (ex Union Européenne). Un combat qu’il remporte à la sixième reprise par TKO. Leonardo Mosquea clôture l’année 2023 avec trois combats, trois victoires avant la limite, deux titres de champion de France et un titre EBU Silver.

Leonardo Mosquea avant son deuxième championnat de France face à John Franck Mendy. ©Norbert Grisay

Dylan Colin

Très bien fournie, la catégorie des poids mi-lourds a vu pléthore de bons boxeurs français ces dernières années : Mathieu Bauderlique, Daniel Blenda Dos Santos, Eddy Lacrosse, Frederic Julan, Nadjib Mohammedi, Doudou Ngumbu, etc. Dans l’ombre de ces grands noms, Dylan Colin peine jusqu’ici à exister. Mais en 2023, le boxeur de Meurthe-et-Moselle prend son envol et s’empare du titre vacant de champion de France face à Yannick N’Galeu, en seulement cinq rounds. Son premier titre en carrière.

Quatre mois plus tard, Dylan Colin se retrouve en direct sur Canal Plus, en co-main event du combat Yoka vs Merhy. Une première défense de titre sous les projecteurs et face à un adversaire de renom : il est opposé à Gaetan N’Tambwe, invaincu en sept combats, ancien membre de l’équipe de France et largement favori. Au terme des dix rounds, le champion crée la surprise et conserve son titre. Dylan Colin fait désormais partie des noms qui comptent en France.

Dylan Colin et son équipe après sa victoire face à Gaetan N’Tambwe. ©Pierre Girod

Yoni Valverdé

Avec déjà une belle année 2022 et ses deux championnats de France, Yoni Valverde était un peu plus attendu en 2023. Après un combat de préparation remporté dès la première reprise face un adversaire géorgien bien plus faible que lui, le français de 22 ans se voit offrir son premier vrai test international début novembre.

Il est opposé au Mexicain Luis Ronaldo Ruelas pour le titre IBO Youth (championnat du Monde espoir de la fédération IBO). Entrainé par le frère de Canelo Alvarez, le jeune mexicain n’est pas venu faire de la figuration. Après une conférence de presse et une pesée très agitée, remplis de provocations des deux camps, les deux boxeurs ne se font aucun cadeau durant dix rounds. Malgré 11 victoires avant la limite sur ses 14 succès, Luis Ronaldo Ruelas ne peut rien faire face au Français. Capable de boxer en avançant, en reculant, précis et avec un coup d’œil défensif impressionnant, Yoni Valverde montre des qualités techniques, tactiques et mentales qu’on ne lui soupçonnait pas (voir le combat ici).

Yoni Valverde remporte le titre IBO Youth face à Luis Ronaldo Ruelas. ©Aurélien Laudy

Lancelot De La Chapelle

Conscient d’avoir pris du retard sur ses objectifs après sa défaite surprise avant la limite lors de son 5ème combat professionnel, Lancelot De La Chapelle redouble d’efforts en 2023 avec pas moins de sept combats professionnels ! Sept combats, tous remportés par le boxeur normand et dont cinq étaient des affrontements franco-français.

Mais Lancelot De La Chapelle va surtout se démarquer en octobre 2023. Alors qu’il a déjà cinq combats dans les jambes depuis le début de l’année, Lancelot va défier le Canadien Brandon Brewer, au Canada, pour le titre WBC Francophone des super-moyens. Avec plus de 30 combats chez les professionnels et seulement deux défaites, le Canadien est beaucoup plus expérimenté et fait office de favori. Prévu en dix rounds, Lancelot De La Chapelle crée la surprise et s’impose par TKO à la 9ème reprise.

Lancelot De La Chapelle est déclaré vainqueur face à Brandon Brewer. ©Facebook Lancelot De La Chapelle
Qui est la révélation française de l'année 2023 ?
  • Yoni Valverdé 39%, 1788 votes
    1788 votes 39%
    1788 votes - 39% of all votes
  • Lancelot De La Chapelle 37%, 1701 vote
    1701 vote 37%
    1701 vote - 37% of all votes
  • Leonardo Mosquea 16%, 743 votes
    743 votes 16%
    743 votes - 16% of all votes
  • Dylan Colin 7%, 327 votes
    327 votes 7%
    327 votes - 7% of all votes
Total Votes: 4559
janvier 8, 2024 - janvier 15, 2024
Voting is closed
15/01/2024 : Vous avez élu Yoni Valverdé révélation française de l’année 2023.

Punchtime Awards 2023

159 Responses

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *